About_WOCD

Notre conviction

Nous avons tous dans notre vie des femmes que nous aimons et chérissons : nos mères, nos filles, nos sœurs, nos amies. Toutes les femmes du monde risquent de développer le cancer de l’ovaire, le plus grave de tous les cancers gynécologiques. Chaque année, la Journée mondiale du cancer de l’ovaire nous donne l’occasion de mieux faire connaître cette maladie, qui entraîne tous les ans le décès de 140,000 par année femmes dans le monde entier. Joignez-vous à ce mouvement international pour faire en sorte que toutes les femmes que nous aimons soient sensibilisées au cancer de l’ovaire.

À propos de la Journée mondiale du cancer de l’ovaire

Le cancer de l’ovaire présente le taux de survie le plus faible de tous les cancers gynécologiques. Il se caractérise partout dans le monde par un manque de connaissance des symptômes et un diagnostic à un stade avancé.

La première Journée mondiale du cancer de l’ovaire a eu lieu le 8 mai 2013. À l’occasion de cette journée, les organisations vouées à la lutte contre le cancer de l’ovaire du monde entier ont uni leurs efforts pour informer leurs collectivités au sujet du cancer de l’ovaire et de ses symptômes. Pour les femmes atteintes de cette maladie, leur famille et leurs amis, la Journée mondiale du cancer de l’ovaire a apporté et continuera de créer un sentiment de solidarité dans la lutte contre la maladie.

En 2009, des représentants des organisations de patients œuvrant dans le domaine du cancer de l’ovaire du monde entier se sont réunis pour la première fois lors d’un atelier de deux jours afin de discuter des problèmes communs auxquels ils étaient confrontés dans leur travail.

image

Contrairement à des cancers plus courants, cette maladie pose des défis importants puisqu’elle a été largement ignorée et sous-financée jusqu’à maintenant. Parce que ses symptômes ressemblent à ceux de maladies moins graves et qu’il n’existe aucun test de dépistage précoce, la maladie est généralement diagnostiquée de façon tardive et les résultats sont alors médiocres. Il existe donc moins de survivantes de cette maladie pour prendre la défense des patients. Cette première rencontre a motivé la communauté à réfléchir à des mesures qui pourraient être prises à l’échelle mondiale pour remédier à cette situation.

Les symptômes sont souvent mal diagnostiqués, puisqu’ils peuvent être confondus avec les symptômes de maladies moins graves, en particulier de malaises gastro-intestinaux.

Le groupe a proposé de s’attaquer aux nombreuses lacunes dans la compréhension et la gestion de la maladie, à la sensibilisation du grand public aux symptômes et à l’importance des antécédents familiaux de même qu’à l’augmentation du financement de la recherche. L’idée d’une journée mondiale de sensibilisation au cancer de l’ovaire a été proposée et adoptée par tous les participants en tant que mesure internationale conjointe importante pouvant créer un puissant effet d’entraînement.

Une image de marque pour la Journée mondiale du cancer de l’ovaire (« World Embrace ») a été développée et présentée au groupe international en mars 2013, en prévision de cette journée importante.

About WOCD

roche_logo Cette initiative est soutenue grâce à une subvention éducative sans restriction de Roche. Ni Roche ni ses filiales n’ont participé à la conception ou au développement de la marque ou du contenu du site.